Sélectionner une page

Quelque soit votre projet ou vos ambitions, avoir la méthodologie pour fixer ses objectifs et un enjeu clé de la réussite.
Dans cette vidéo, je vous donne des méthodes simples pour atteindre vos objectifs et vous rapprocher de votre réussite.

 

Transcription texte de la vidéo
Salut c’est Khan le Gentleman Motivateur, tu as certainement un projet, des ambitions, des objectifs, mais tu te sens submergé. Tu as l’impression que cette montagne, tu ne vas jamais réussir à l’escalader et je suis là pour t’aider en t’apportant des techniques, des méthodes pour t’aider à atteindre tes objectifs en 3 points assez simples :
  1. Le premier point, c’est quelle est la vision ou la définition de ton projet.
  2. Le deuxième point c’est la planification.
  3. Et le 3eme point qui est le plus important et qui fait vraiment la différence entre les personnes qui réussissent et ceux qui échouent c’est le passage à l’action.

01. Vision et définition de tes objectifs

J’englobe ces deux points parce que ce sont les deux points qui vont permettre de poser les bases de tes objectifs.
Quel est exactement l’impact que tu peux, que tu veux surtout avoir sur le monde, que tu veux avoir dans un secteur ou sur ta vie. C’est ce qui va te permettre d’avoir comment on dit en anglais le « Master Plan » et ça c’est important.
Donc je veux que tu prennes une feuille, un marqueur et que tu écrives en gros quelle est ta vision, et cette vision il faut que tu sois confronté à cette vision au quotidien pour être sûr de ne pas la perdre de vue.
Ensuite il faut que tu saches quel résultat tu attends. Est-ce que c’est un résultat personnel, intime, une satisfaction, le bonheur, l’épanouissement où est-ce que c’est quelque chose de très précis ex: « j’attends tant de revenus », « j’attends tant de retour sur investissement », « j’attends tel élément de réussite ». Il n’y a que toi qui peut les définir.
La première méthode que je vais t’expliquer c’est la méthode S.M.A.R.T.
La méthode  S.M.A.R.T  a été mise en place par Georges T. Doran qui est un consultant qui dans les années 80 a mis en place cette technique de management des objectifs. Alors qu’est-ce que ça veut dire  S.M.A.R.T  ? Smart effectivement c’est de l’anglais, ça veut dire intelligent mais ça veut dire autre chose; c’est surtout l’acronyme qui veut dire qu’un objectif doit être S spécifique, M mesurable , A ambitieux et R réaliste et T temporel.

Alors le « S » spécifique

l’objectif doit être suffisamment clair, suffisamment défini, suffisamment compréhensible par soi-même ou si on doit en faire part à d’autres personnes pour pouvoir se dire à un moment « j’ai réussi » et c’est une des clés.

 Si l’objectif n’est pas suffisamment défini on peut le voir comme dans une précédente vidéo qu’il ne s’agit juste que de volonté ou que de bonnes résolutions.
« M » comme mesurable
alors il faut que ces objectifs pour qu’on puisse y arriver soient quantifiables et soient mesurables. Il faut qu’on ait certaines métriques qu’on peut évaluer au fur et à mesure du temps pour se dire non seulement « j’y arrive », je me rapproche de cet objectif mais surtout « je l’ai atteint ».
je te donne un exemple : si je dis « je veux perdre du poids » ça ne veut rien dire; si « je dis je veux perdre 5 kilos en 4 mois » j’ai un objectif qui est très clair, qui est très défini, qui est mesurable et j’ai beaucoup plus de raisons d’y arriver tout simplement.
« A » comme ambitieux
 effectivement un objectif se doit d’être suffisamment ambitieux pour être motivé. Il va falloir se motiver au quotidien pour faire des choses donc il faut que cet ambition nous donne envie de se surpasser, nous donne envie de l’atteindre.
Comme dit l’expression
« visez la lune et vous finirez par atteindre les étoiles »
bien que si on comprend comment ça fonctionne en fait la Lune les étoiles sont un peu plus loin que la Lune mais bon, ça c’est un détail…
« R » de réaliste
effectivement un objectif pour l’atteindre, il faut pas être découragé donc il faut tout simplement qu’il soit réalisable et c’est là où entre l’ambition et le fait que cet objectif soit réalisable il faut trouver le juste milieu.
« T » de temporel
ton objectif doit être inscrit dans le temps, il faut qu’il ait des jalons ou il faut qu’il ait des dates. Il faut qu’il ait un début et surtout qu’il ait une fin sinon tu as de grandes chances de te décourager et surtout de ne pas te voir avancer.

02. Planification

Deuxième point important pour pouvoir atteindre ses objectifs c’est la planification.
La planification je pense que ça te parle ce sont des choses aussi simples que de faire des listes ou de noter sur son agenda.
Alors qu’est-ce qu’on y met ? je te détaillerai dans une autre vidéo ma stratégie, ma méthode pour pouvoir découper tous ces objectifs : je l’ai appelée « la méthode de la patate » mais je t’assure c’est très sérieux.
 Alors on va découper ses objectifs annuels qui sont liés à la vision qu’on a, la vision qu’on a écrite (si tu as suivi) en gros et qu’on garde face à soi toute l’année.
Cette vision est découpée :
  • en objectifs annuels,
  • en objectif mensuels,
  • en objectif hebdomadaires,
  • et enfin journaliers.
Ces objectifs journaliers vont prendre en compte plusieurs aspects.
Il faut que les objectifs soient en accord avec ce qu’on veut pour notre vie, donc il y a des objectifs personnels et des objectifs pro mais il faut faire attention à ne pas se laisser submerger.
Ca veut dire qu’il faut vraiment faire la différence entre l’urgent et l’important. Très souvent l’urgent a tendance à prendre le pas sur l’important et on perd de vue ses objectifs. C’est pour ça que dessiner ses objectifs au quotidien, ça nous permet de garder une vision à la fois globale et d’être sûrs de toujours être en adéquation avec sa vision et ses objectifs à long terme mais aussi de ne pas se laisser submerger par l’urgent au détriment de l’important.
Quand tu planifies tes actions, ta liste des tâches, je te conseille de la découper en carrés, c’est-à-dire que dans chaque carré tu vas pouvoir mettre les tâches qui sont des tâches professionnelles, obligatoires (je dois livrer tel dossier, je dois finir tel projet…) mais aussi tes tâches personnelles comme je disais tout à l’heure. Les tâches personnelles, ça peut être passer plus de temps avec ma famille, inviter un ami au restaurant, me reconnecter avec mon réseau…
Ce sont des choses encore une fois qui sont importantes pour nous mais ça ne nous empêche pas de les intégrer dans notre planning.
S’il y a des points qui sont des points importants mais que tu n’as pas pu traiter dans la journée tu vas devoir les re-planifier au lendemain ou à un jour ultérieur, une date ultérieure. Si tu ne l’as toujours pas traité une deuxième fois, tu peux l’enlever.
Le problème c’est que très souvent on ne fait qu’ajourner des choses qui nous paraissent importantes et qu’on finit par ne jamais faire. Si c’est si important que ça je t’assure que ça reviendra au moment voulu alors ne t’inquiète pas.
La planification, elle sert à se voir avancer comme je disais tout à l’heure, à garder un certain enthousiasme et à être sûr que quelque soit là où on avance au quotidien, on va absolument vers ses objectifs.
Et pour pouvoir garder un certain épanouissement dans le process, je t’assure que ces listes et le fait de rayer, c’est un petit peu comme un jeu; au bout d’un moment et on se dit « ah je suis content j’ai fait 90%, 95% de ce que j’avais à faire et c’est assez enthousiasmant. Ca te permet de manière assez simple de te stimuler au quotidien pour pouvoir accomplir toutes ces tâches et arriver à tes objectifs.
Il ne faut pas oublier non plus de se récompenser.
Si tu as atteint ses objectifs, peut-être de la semaine peut-être du mois, fais-toi plaisir; dis-toi que tu te mets dans ta liste « si j’arrive à faire 100 % de mes tâches pour cet objectif je me payes un resto » voilà ! Et ça permet encore une fois, la récompense, de se stimuler et de continuer à atteindre ses objectifs au quotidien.

 

03. Le passage à l’action 

Le troisième point. Celui qui me fait bondir tout le temps : le passage à l’action et oui la différence entre les gens qui réussissent et les gens qui échouent c’est le fameux passage à l’action.
Ma mère a beaucoup d’idées, ma grand-mère a beaucoup d’idées, ma voisine, mon voisin a beaucoup d’idées… Mais qu’est-ce qui fait la différence entre eux et toi ? c’est que toi tu vas passer à l’action ! Tu vas faire des choses et tu ne vas pas te contenter de parler. Tous ces gens qui ont mille fois inventé Facebook mille fois inventé YouTube et qui en fait ne l’ont jamais fait en vrai (que dans leur tête).
Tu ne veux pas ressembler à ces gens-là donc il va falloir que tu passes à l’action.
Alors le passage à l’action c’est bien mais comment on fait ?
Alors j’ai une méthode qui est SIM-PLI-SSIME ! C’est vrai que quand on regarde les entrepreneurs qui réussissent on a souvent l’impression que ce sont des personnes disciplinées. Tu as dû voir ça et là ce que font (les morning routine comme on appelle) les plus grands entrepreneurs et milliardaires et ça te donne l’impression qu’ils sont disciplinés.
Mais ils n’ont fait que suivre une règle très simple qui est la règle des 21 jours.
Effectivement, quand tu fais quelque chose pendant 21 jours d’affilés, ça devient une habitude; et au même titre que tu te brosses les dents au quotidien sans te poser de questions (enfin j’espère) si tu prends ces habitudes au quotidien ça va devenir une « discipline » et tu vas avoir l’air aux yeux des gens de quelqu’un d’extrêmement discipliné. Pour ma part quand j’ai repris le sport je me suis dit que j’allais faire 2h de sport par jour. J’en fais un petit peu le matin , j’en fais un petit peu le soir mais j’en fais surtout le midi.
Quoi qu’il arrive je vais au sport et je fais mon sport; c’est devenu une habitude que j’ai pris plus de 21 jours qui est devenue du coup une routine.
RESTE POSITIF et entoure-toi de personne motivantes !

BONUS

La planification de tes objectifs, non seulement elle va t’aider à les atteindre mais il doit aussi être source de bonheur et d’épanouissement.
Effectivement, réussir un objectif c’est quelque chose d’exaltant et il faut prendre le temps de l’apprécier.
Une approche que j’aime beaucoup c’est l’approche de Peter Bregman qui a écrit le bouquin 18 minutes qui part du principe qu’une seconde, une inspiration, c’est tout ce qu’il faut pour réussir quelque chose ou pour ne pas réussir.
Je veux aller courir, il se met à pleuvoir, si je prends cette seconde de réflexion , je n’irai pas. Je suis prêt à me mettre en colère, si je prends une inspiration d’une seconde, je vais dépasser la colère.
Il a écrit un livre « 18 Minutes » où il met en avant le fait que 18 Minutes dans une journée peuvent suffire pour pouvoir prendre le recul nécessaire et éviter de faire le bilan de sa vie que quand on se fait virer de son boulot ou quand on arrive en fin d’année et qu’on est pleins de bonne volonté, de bonnes résolutions.
Comment se découpent ces 18 Minutes ?
En partant du principe que tu travailles ) peu près 8h dans la journée, tu auras 8 fois une minute et deux fois 5 minutes.
Les 5 Minutes du matin
ce sont les 5 minutes qui te permettent d’exprimer dans un premier temps ta gratitude. Le thé qui était bon, le soleil qui se lève, la rosée du matin, les oiseaux qui chantent ou de te réveiller avec tes gamins à côté de toi…
Dans ces cinq minutes là tu vas aussi planifier toutes tes actions de la journée, toutes les tâches.
Les 8 Minutes quotidiennes
Ensuite pendant les 8h ou tu vas travailler, à chaque heure tu fais une pause d’une minute juste pour prendre un peu de recul. Est-ce que je suis content de ce que j’ai fait ? est-ce que je vais dans la bonne direction ? est-ce que je fais les bons choix par rapport à l’ urgent l’important et par rapport à ma vision ? est-ce que j’aurais pu gérer ce conflit différemment…
Les 5 Minutes du soir
Les cinq minutes en fin de journée serviront à nouveau exprimer sa gratitude et faire le bilan de ta journée. Comment s’est passé ma journée ? Est-ce qu’elle m’a rempli de bonheur ? Qu’est-ce qui m’a touché ? Pour quoi est-ce que j’ai envie d’exprimer de la gratitude ?
En fait l’approche est relativement simple, le cerveau c’est quelque chose qui évolue ce qu’on appelle la « neuroplasticité »; si vous lisez Norman Doidge, vous saurez de quoi je parle. Le cerveau est capable de changer physiquement quel que soit l’âge de 1 an à 99 ans et plus, le cerveau est la seule chose dans le corps qui va continuer à évoluer et ne pas être en dégénérescence. Plus on va entretenir et travailler sa positivité, son optimisme, plus on va créer des connexions neuronales qui font qu’on sera beaucoup plus à même – comme un sportif se muscler – d’expérimenter et de vivre le bonheur et des choses positives.
C’est hyper important dans la planification puisque atteindre ses objectifs c’est quelque chose qui normalement doit nous toucher et doit nous apporter un certain bonheur.

Khan, Gentleman Motivateur

REUSSIR SES OBJECTIFS

Je vous accompagne via ma méthode pour atteindre vos objectifs.
S'enregistrer pour la recevoir par e-mail.

Merci !

REJOINS DES CENTAINES DE FREELANCES QUI REUSSISSENT !

Je t'envoie des stratégies, des conseils et des ressources clés pour te faire réussir !

You have Successfully Subscribed!